Passion Painthorse

Bienvenue aux amoureux des chevaux de race painthorse!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Éthologie Équine

Aller en bas 
AuteurMessage
Miss Full Moon Rebel

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 23
Localisation : Québec, Sherrington

MessageSujet: Éthologie Équine   Mar 9 Fév - 20:50

L'éthologie équine est le terme que l'on emploie couramment pour désigner l'étude du comportement du cheval dans son environnement naturel. Il existe plusieurs manières de dresser cet équidé : la force, la persuasion, la douceur... La douceur étant un principe de base à l'équitation éthologique.

Il existe de plus en plus de personnes qui éduquent les chevaux en fonction de leur comportement. En France, on les appelle les nouveaux maîtres. Aux États-Unis, on emploie le terme de chuchoteur (whisperer en anglais).


Il existe un ensemble de pratiques de dressage plus ou moins inspirées de ces théories. L'étude de la gestuelle, des mouvements d'oreilles, des attitudes de la tête permet de déterminer l'humeur du cheval et ses émotions. Par exemple : si un cheval couche les oreilles fortement en arrière, il n'est pas content et souhaite être tranquille ; s'il les pointe vers l'avant, il est attentif. Mais on essaie également de mieux comprendre les réactions du cheval en considérant qu'il exprime et s'exprime comme s'il s'adressait à d'autres chevaux, ce qui évite de lui prêter, à tort, des intentions humaines. L'éthologie peut remplacer l'idée d'une « psychologie du cheval », toujours susceptible d'être une projection anthropomorphique : "je me mets à la place du cheval".

Les nouveaux maîtres se sont d'abord intéressés au débourrage. Leur méthode consiste en premier lieu à se placer comme dominant par rapport au poulain (ou au cheval adulte non débourré ou récalcitrant). Ce dernier comprend rapidement que sa sécurité se trouve près de son maître (dans la nature, les chevaux ont l'instinct grégaire et n'aiment pas rester seuls). Lorsque le cheval fait croire qu'il veut fuir, le dresseur le laisse faire, bien-sûr, mais il va également l'obliger à rester éloigné jusqu'à ce qu'il décide lui-même, et qu'il montre (par son attitude corporelle) qu'il souhaite se rapprocher. C'est un principe important de la méthode douce : c'est au cheval de prendre les décisions et non d'être contraint, au risque d'une incompréhension et donc d'une frustration.

Une fois que le cheval a décidé d'arrêter de fuir, le dresseur le laisse venir à lui en adoptant une attitude calme et non intimidante, et le caresse, d'abord avec les mains sur tout le corps, puis avec la longe, le filet, le tapis de selle, etc, afin de le désensibiliser à ce qui l'effraie. Le dresseur envisage ensuite de lui poser doucement une selle sur le dos, toujours en inspirant confiance et respect à l'animal. Généralement, le dresseur peut monter sur le dos du cheval dès la première séance si tout ce qu'il a entrepris précédemment s'est déroulé dans le calme.

Un autre point important de l'éthologie équine et de la relation homme-cheval est que les chuchoteurs conseillent particulièrement le travail à pied avec des exercices et des jeux entre le cheval et son cavalier, où chacun apprend à connaître l'autre et à le respecter. Bien souvent, avec de la patience et de l'écoute, bon nombre de cavaliers peuvent ainsi monter leurs chevaux en liberté et les éduquer en licol ou avec une simple ficelle passée autour de l'encolure. Le cheval peut alors montrer son plaisir d'obéir à son cavalier en toute liberté, lui prouvant ainsi sa bonne volonté.



Beaucoup de dresseurs utilisent des matériaux légers et doux pour approcher le cheval, comme des licols de corde, dits "éthologiques", l'incitant à ne pas s'appuyer dessus (car la section de la corde est plus fine derrière les oreilles que pour les licols en nylon ou en cuir). Autrement dit, le cheval est invité à céder aux points de pressions qui sont répartis sur des endroits stratégiques de sa tête. S'il prend appui sur le licol et résiste, il s'infligera lui-même la pression de la corde derrière ses oreilles. Toute action abusive de traction du licol par le cavalier devient contraignante pour le cheval et il n'avancerait alors plus de son plein gré. La "légèreté" du licol de corde n'est évidente que si l'on s'en sert à bon escient.

Est également utilisé, un stick ou cravache longue de dressage (rigide, le plus souvent en fibre de verre, d'environ 1m50) comme prolongement du bras lors des exercices de respect au sol avec l'animal. Ces sticks n'ont pas la même fonction que les cravaches classiques. Ils ont cette possibilité de pouvoir toucher, de faire déplacer latéralement ou de caresser le cheval à distance.

Il n'est pas rare de voir les cavaliers monter leur chevaux uniquement avec un licol dits "éthologique" et une longe en corde, voire sans rien du tout après plusieurs mois de travail[3]. Cependant, les dresseurs ne rejettent pas obligatoirement toutes les méthodes de l'équitation classique. Aussi, ils peuvent également utiliser un filet, munit d'un mors le plus simple possible. Plus le mors de filet est sophistiqué, plus il est douloureux et contraignant pour le cheval. Concernant le choix de la selle, il n'y a pas de recommandation particulière, tout dépend de la discipline.


Exemple de selle western sans arçon.Il existe aussi des selles sans arçon (photo ci-contre) qui peuvent être utilisées pour toutes les disciplines, et notamment le dressage, la randonnée ou l'équitation western. Ces selles ont l'avantage d'épouser parfaitement l'anatomie du cheval et d'accompagner ses mouvements grâce à leur souplesse. Elles permettent également de ressentir au maximum les mouvements du cheval. Au niveau des inconvénients, ces selles sont plus coûteuses que les selles ordinaires et doivent impérativement être utilisées avec un tapis amortisseur des plus efficaces pour ne pas écraser la colonne du cheval lors des longues randonnées.

Les outils sophistiqués tels que une martingale, des éperons à tige, une cravache souple, ou tout autres mors conçus comme des instruments de torture, sont bien évidemment à exclure de l'équitation inspirée de l'éthologie.

Les éperons à molette de type western (image ci-contre) peuvent être utilisés dans certains cas et à bon escient avec des chevaux récalcitrants ou têtus, à conditions que les dents de la roulette ne soient pas trop espacées ni pointues. Ils sont dans ce cas plus "chatouilleux" que douloureux, à défaut des éperons à tige classiques. Le chuchoteur Pat Parelli s'en sert comme prolongement de la jambe, et uniquement lors de la 4ème phase de la demande. Par exemple, lorsque Pat Parelli demande au cheval quelque chose (comme faire un pas en avant), le cheval est libre de choisir à quelle phase il va obéir (la demande se déroule sur une "échelle de fermeté"): la demande est douce à la première phase (position du corps du cavalier favorable à l'éxecution), puis devient de plus en plus ferme (voix, pression des jambes), jusqu'à l'utilisation mesurée des éperons (ou parfois d'une claque sur la croupe si le cheval refuse toujours d'obéir)[4] en dernière phase (4ème phase). Bien souvent, il n'est nécessaire de les utiliser qu'une seule fois. Le cheval choisira par la suite d'obéir sans être contraint de le faire[5].

L'utilisation des éperons est cependant à exclure sur des chevaux craintifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
littlepocoboy

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Éthologie Équine   Sam 13 Fév - 0:45

pour ceux qui aime l éthologie, je conseil fortement le livre de Linda Tellington-Jons.
Dedans y a tout de A à Z, une pur merveille

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Full Moon Rebel

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 23
Localisation : Québec, Sherrington

MessageSujet: Re: Éthologie Équine   Mar 16 Fév - 20:25

il y a aussi les livres de Élisabeth de Corbigny

Ils sont très bon!







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Éthologie Équine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Éthologie Équine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion Painthorse :: Discipline :: Ethologie-
Sauter vers: